Actualités

L’habitat ancien à l’honneur à Saumur

Des conseils, des ateliers ludiques, familiaux et insolites. Le festival Rénov’plus a attiré du monde dans différents endroits de Saumur samedi 7 mai. Au théâtre le Dôme, de nombreux partenaires étaient présents toute la journée pour animer des mini-conférences, ateliers et animations familiales.

Parmi eux étaient présents le Département de Maine-et-Loire, la Copro des possibles, Echobat, la Fondation du Patrimoine, France Rénov, le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, Ville d’Art et d’Histoire, Action Logement, le Cabinet d’ergothérapie Exp’ergo, Alisée, Les Petits Débrouillards, l’Architecte-conseil de la Ville de Saumur aux côté d’Alter et du Pole habitat de Saumur Val de Loire. Différentes animations étaient proposées pour présenter et expliquer aux propriétaires (bailleurs et occupants), curieux, habitants ou non l’un des sept périmètres des OPAH-Ru (opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain), les aides dont ils peuvent bénéficier, des conseils et de l’expertise dans des domaines variés en faveur de la rénovation performante.

Les animations phares dont les visiteurs ont pu profiter étaient :

– Une balade patrimoine sous la forme d’un jeu de piste dans le centre-ville de Saumur. Animée par Alice Perrotte, architecte et l’organisme Ville d’Art et d’Histoire, les participants ont découvert d’un autre œil le cœur de ville. Ce fut l’occasion de découvrir des lieux insolites, tout en appréciant les renseignements des experts.

– L’atelier Déclic Copro mené par La Copro des Possible s’est tenu de 10h à 12h30. Cet atelier participatif sur la manière d’organiser et gérer les espaces de copropriété à réuni une dizaine de personnes. Les inscrits se sont amusés par petit groupe autour de jeux de carte, temps d’échanges et de réflexion sur ce thème parfois conflictuel.

– Le Cabinet d’ergothérapie Exp’ergo animait un stand avec un « stimulateur grand-âge ». Cet équipement plus que réaliste avait pour but de sensibiliser les passants à la diminution des capacités physiques venant avec l’âge. A travers des geste simples du quotidien comme se servir un verre d’eau ou monter des marches, les expérimentateurs ont pu se rendre compte de l’importance d’adapter son logement et d’effectuer des travaux de rénovation.

Enfin, la journée s’est terminée par un goûter ensoleillé sur le toit-terrasse du Dôme avec les équipes organisatrices et les élus locaux.